Franc-Maçonnerie : Une Pré-Initiation sur Internet !

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

FRANC-MAÇONNERIE :

 

Une Pré-Initiation sur Internet

 

Grand Orient Arabe Œcuménique

OBÉDIENCE MAÇONNIQUE FRANÇAISE D’ÉTUDE ET DE RECHERCHE

 

Une Pré-Initiation sur Internet

Le G.O.A.O. est la seule Obédience Maçonnique  au Monde à mener sur le chemin de l’initiation, au moyen d’Internet, les postulants issus de pays qui interdisent la libre pratique de la maçonnerie en devenant  Franc-Maçon  « Aspirant/Mourid ».   

 

Concept et organisation du statut d’aspirant (Mourid) 

pour les postulants à la F :. M :. des pays où elle est interdite.

 

De sa raison d’être : 

- De nombreux pays n’ont pas encore la chance de voir se développer librement des associations comme à la Franc-maçonnerie. La maçonnerie y est soit interdite, soit extrêmement contrainte. Le G.O.A.O. souhaite pourtant que les lumières qui se tiennent à l’Orient puissent également se teniren Orient, pour partager sa fraternité et œuvrer à l’harmonie maçonnique.

- Heureusement, depuis le XVIIIe siècle, les progrès technologiques sont importants. Internet, par exemple, représente le moyen de communication et de connaissance le plus largement partagé dans ces pays qui restreignent la forme d’expression maçonnique. C’est pourquoi il a semblé indispensable au G.O.A.O. d’entrouvrir les portes de la maçonnerie dans la conception universelle et œcuménique qui est la sienne, c’est-à-dire détachée de toute idée religieuse et plus encore de toute notion de salut ou de sécularisation, par l’intermédiaire de cette technologie.    

- Le G.O.A.O. est donc la première obédience au monde à mener sur le chemin de l’initiation les postulants issus de pays qui interdisent la libre pratique de la maçonnerie.   

 

Du savoir et de l’initiation :   

- La connaissance de la symbolique maçonnique, de ses récits fondateurs ou non, comme de ses mythes et de ses rituels n’est plus un secret pour toute personne sachant lire et consulter quelques uns des milliers de livres (ou de sites Web) sur le sujet. Tout y est dit, décrit, expliqué voire imagé. Le G.O.A.O. se propose donc par la voie d’internet de soutenir tout candidat sur le chemin de l’initiation à partir du moment où il réside dans l’un de ces pays contraints. 

- Pour autant, l’initiation « à distance » ne peut qu’être un leurre. Elle doit être vécue entourée de frères et / ou de sœurs travaillant ensembles à sa réussite. C’est une œuvre nécessairement collective au profit d’un seul, une expérience sur soi qu’aucun savoir ne saurait remplacer. Le G.O.A.O., par son organisation novatrice, satisfait cette exigence.  

 

 Concept du statut d’Aspirant :   

- Le G.O.A.O. considère dans ce cas que l’enseignement des deux premiers grades (apprentis et compagnons) peut-être acquis « à distance » sous l’œil attentif d’un maître régulier, un référent œuvrant dans un pays tolérant la maçonnerie, parrain et responsable de l’Aspirant. 

- Le G.O.A.O. considère que par rapport à un maçon régulier libre, les devoirs et obligations attachés au statut d’Aspirant sont identiques. Il résulte notamment que les travaux, qui vont duTestament philosophique aux Planches normalement demandés aux deux premiers grades des Loges Bleues, restent nécessaires. 

- L’Aspirant est rattaché à une Loge d’adoption du pays de son choix, chaque fois que cela est possible, toutes travaillant au rite œcuménique. Le Maître parrain (marraine) de l’Aspirant relève préférentiellement de cette Loge d’adoption, loge dans laquelle il lira pour l’Aspirant les travaux de ce dernier. Il assurera le retour des FF :. et S :. à l’auteur de la Planche ainsi que leurs questions, si la communication le permet aisément. 

- Il sera attribué un Passeport Maçonnique à l’Aspirant, de la même manière que s’il s’agissait d’un membre régulier de l’obédience d’un pays libre, précisant son statut d’Aspirant, et détaillant les dates et Loges de ses initiations. 

- Le G.O.A.O. assure à l’Aspirant la régularisation de son ou ses grades par la ou les initiations correspondantes dès que l’occasion se présentera, lors d’un voyage d’affaire ou de tourisme de l’Aspirant par exemple, dans un des pays concernés. Ceci se faisant de préférence dans sa Loge d’adoption, sous le regard attentif de son parrain (sa marraine). 

- Si l’Aspirant est arrivé au grade de compagnon, et s’il est parvenu à recevoir les deux premières initiations lors de ses voyages, alors et alors seulement, il peut faire une demande de démarche d’Aspirant vers le grade de Maître. La question sera alors soumise dans sa Loge d’adoption par son Maître parrain (marraine) pour être tranchée. 

- L’enseignement et la correspondance, enfin, se font par le l’intermédiaire d’un site hautement sécurisé sur internet. Le compte personnel de l’Aspirant ne sera visible que par lui-même, son parrain (marraine) et, naturellement au plan juridique, le G :. M :. de l’obédience. La capitation peut être réglée par ce même moyen informatique.   

 

En pratique :   

- Le postulant accède à un espace réservé aux postulants « Aspirant / Mourid » sur site sécurisé par mots de passe. C’est à travers cet espace qu’il peut être mis en relation avec un ou plusieurs enquêteurs qui procéderons, comme cela se pratique traditionnellement, à un jeu de questions / réponses sur sa vision de la société ou ses choix philosophiques. 

- Cette procédure qui vise à s’assurer de la réelle motivation du candidat, peut porter sur des sujets dits « sensibles » relatifs par exemple à l’euthanasie, la peine de mort ou le “voile” afin de vérifier la compatibilité des motivations avec l’esprit de fraternité dont la maçonnerie se nourrit. Il n’y a pas de réponse type, seule une vision d’ensemble des réponses permet aux enquêteurs de se forger une opinion. Cette enquête, si les moyens informatiques du postulant le permettent (débit de la liaison et webcam), peut se faire en visioconférence (type Skype). 

- Si le postulant est déclaré admissible par le ou les enquêteurs, un nouvel accès lui sera donné afin qu’il puisse accéder à un autre espace du site, nommé le « Cabinet de réflexion ». Il rédige ici, dès qu’il peut le faire, son « Testament philosophique » conformément aux traditions maçonniques.  Ce dernier sera communiqué au parrain (à la marraine) du candidat et au (à la) V :. M :. De la Loge d’adoption qui est définie à ce moment, en accord avec l’Aspirant / Mourid apprenti. 

- Cette préparation à l’initiation étant terminée, le candidat se voit ouvrir un enseignement succinct sur l’ésotérisme judaïque, chrétien et musulman, les bases nécessaires à la compréhension des autres membres de sa loge, et du rituel Œcuménique. Ce « Catéchisme » du G.O.A.O. porte sur la kabbale, l’évangile de Jean, les voyages mystiques du prophète ou les Constitutions d’Anderson par exemple. 

- à la fin de ce très court cursus, dès qu’il en a la possibilité, le candidat a un entretien avec le (la) V :. M :. et  un ou plusieurs maîtres de la loge, si possible en visioconférence, pour procéder à un dernier questions-réponses sur les connaissances acquises et son désir d’entrer en franc-maçonnerie. à la lumière de ce « passage », la loge d’adoption procède au vote traditionnel sur le principe des boules blanches et noires (voir dossier d’adhésion). Ce vote est sans appel. 

- S’il est accepté, le postulant devient Aspirant / Mourid. Il lui est alors envoyé (si possible par les voies postales) un Passeport Maçonnique spécifiant son admission comme Aspirant / Mourid, la date d’admission et sa Loge d’Adoption afin qu’il soit reconnu comme frère auprès de notre obédiences et des obédiences amies dans les pays où il se rendra. 

- Ce Passeport lui donne accès à l’initiation prioritaire par ses FF :. et S :. comme décrit plus haut si l’Aspirant prévient dix jours à l’avance le (la) V :. M :. concerné(e) pour organiser sa réception dignement.   

 

Rappel :   

- Il est important de rappeler que cette procédure de pré-initiation est uniquement accessible aux postulants résidants dans les pays où la franc-maçonnerie est interdite ou trop « surveillée ».   

 

 http://www.goao.org

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »